23/11/2014

Eh Nicolas, Cayenne c'est fini !

L'identification ça craint, c'est comme les nationalistes, franchement quand on s'entretue à peu près partout sur la planète, ça devient lassant d'entendre qui sont les bons et les méchants en fonction de leur présumé origine. 

L'échelle dont il faudrait se satisfaire pour avoir le droit de s'indigner entre la mort d'un pacifiste, d'un présumé coupable civil, d'un présumé terroriste et le traitement de l'information comme un gigantesque amas de faits-divers saupoudré de concours de cuisine à n'en plus savoir que faire, ça me donne envie d'aller hiberner avec Rosetta en attendant que le soleil ranime nos batteries communes pour être certaine que les trous noirs ça n'existe pas que dans l'espace.



Mourir sous une bombe au napalm, guillotinée, lapidée, pendue, sur une chaise électrique, de faim, égorgée, fusillée pour l'exemple ou par un coup de matraque ... l'horreur n'est pas dans l'inventaire des moyens, fantasmes de marchands d'armes ou de bourreau à la petite semaine, la cruauté n'est que dans le résultat.

L'actualité à sensation ne se préoccupe pas de la guerre, ni de la mort. Elle se nourrit de l'origine des désignés coupables alimentant la peur, la haine comme un appel incessant à un gigantesque tribunal populaire. Audimat ou idiotie oblige, des coupables nous sont jetés en pâture et l'on assiste impuissant à un spectacle effarant assorti de morales douteuses pour nous faire rentrer dans le droit chemin de nos démocraties entre la poire et le fromage.

Les médias jouent aux flics et les flics aux justiciers pendant que les politiciens nous font la morale, la justice et le droit on s'en occupera plus tard. L'important c'est d'avoir peur, être aux aguets prêts à se défendre. L'humanité c'est subversif, on s'en occupera plus tard ... ou pas !

Avant-hier, une lueur d'espoir avec  la remise du prix de Clowns Sans Frontières par Chirac. J'attendais Nicolas Dupont-Aignan, grand favoris depuis qu'il a proposé de rééduquer les djihadistes 100%  français à Cayenne (...).

L'éducation ma mère !


4 commentaires:

  1. "Les pousse-au-crime" - Henri Tachan

    ... à réécouter ici ... Les pousse-au-crime (Henri Tachan)


    Boubou

    RépondreSupprimer
  2. Test de l'au-delà ... Léon arrête de te fiche de moi, tu n'es plus là pour me faire rigoler alors je m'invente des personnages toute seule, et toc !

    RépondreSupprimer
  3. Hello Paulette

    Oui, qui sont les bons et qui sont les méchants ? Nos soi-disant grands chefs ont vite fait de décider, les bons d’hier devenant vite fait les méchants d’aujourd’hui, au gré des intérêts des possédants qui sont les véritables méchants.
    Ci-dessous une émission avec Georges Corm qui a une analyse intelligente des évènements.

    http://www.dailymotion.com/video/x2ay5am_georges-corm-invite-de-cuntrastu-il-faut-deconstruire-les-cliches_news?start=1


    Dani

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup Dani. Je viens d'écouter l'émission. C'est tout à fait passionnant !!!

    Boubou

    RépondreSupprimer